Espaces Publics

Architecte : OP-EN

Détails du projet

  • Référence : 2016-2015
  • Chef(s) de projet : Quentin DESPLECHIN
  • Maître d'ouvrage : Ville de Dunkerque
  • Mission : Concours - APS - APD - PRO - DCE - EXE - ACT
  • Entreprise : SAM NORD
  • Emplacement : Dunkerque
  • Typologie bâtiment : Infrastructure
  • Travaux : Neuf - Réhabilitation

En mai 2016, sous l’impulsion de la ville de Dunkerque, la Communauté Urbaine de Dunkerque a eu la volonté d’établir un fil rouge qui emmènerait le voyageur fraîchement débarqué sur le quai de la gare TGV jusqu’à la place Charles Valentin ; renforçant ainsi cet axe commerçant qu’est le boulevard Alexandre III. Cette commande intervenait dans un cadre plus vaste de rénovation urbaine d’organisation des transports publics et de redynamisation du le centre d’agglomération.

Libre de définir ce fil conducteur, nous avons imaginé que le parcours centre-ville puisse devenir le lieu où se cristallisent les richesses qui font l’identité de la ville de Dunkerque ; à savoir : l’air et le vent, les lumières du littoral magnifiques et changeantes, l’eau et ses reflets, et enfin les dunkerquois et leur chaleur humaine. Grâce ses éléments fondateurs et sa situation côtière, Dunkerque est résolument une ville de sensations en perpétuel mouvement.

La géométrie des auvents est le résultat d’un ensemble de contraintes. Nos études nous ont permis de définir la géométrie et la dimension des auvents dans le respect des exigences du projet : visibilité des enseignes commerçantes, fluidité de la circulation piétonne, respect du gabarit routier, protection contre la pluie, pérennité de l’ouvrage et de sa qualité, effet visuel et esthétique, intégration dans l’existant, …

Les couvertures sont composées de 2 "ailes" avec un poteau central, chaque "aile" étant constituée d'une sous-face (habillage) et d’une surface (étanchéité). Côté chaussée, une sous-face pailletée mouvante en inox poli et, côté trottoir, une sous-face miroir réfléchissante. La file des poteaux est implantée telle une sinusoïde créant ainsi des alcôves, ouvertes sur la rue ou sur les commerces. Ces alcôves accueillent le mobilier urbain que nous avons dessiné afin qu’il s’intègre parfaitement.
L'ensemble des réseaux (eaux pluviales, lumière et électricité) est intégré et dissimulé dans l'ouvrage. Les poteaux sont amenés à recevoir les descentes d’eaux pluviales ainsi que les réseaux électriques.