Le verre a toujours été un composant constituant le point faible de l’enveloppe du bâtiment.
Mais en travaillant ses caractéristiques physiques et mécaniques on parvient à adapter sa composition, à modéliser sa courbure et à optimiser ses performances pour répondre aux enjeux actuels.

Nous étudions des ouvrages vitrés de toutes sortes (jusqu’à 4 épaisseurs de verre), en simple ou double peau, en ventilation naturelle ou forcée, en vêture ou en mur trombe, en toiture, en plancher ou comme garde-corps.

D'un point de vue thermique nous déterminons le coefficient de transmission U, le facteur solaire, les températures de tous les composants verriers et des lames d’air ainsi que les contraintes thermiques dans le verre au droit d’obstacles ou de protections solaires intérieures, extérieures ou intégrées.

D'un point de vue mécaniques nous définissons les épaisseurs de verre requises ainsi que les sections des joints de scellement, de collage ou de jointement.

L'ensemble de ces calculs s’appliquent à toutes les typologies de verres : plans ou bombés, clairs, teintés, à couches métalliques ou sérigraphiés...

Nos réalisations en Verre

Hôtel Wagram - Christian de PORTZAMPARC Architecte - VS-A

Wagram

voir