MAISON INTERNATIONALE COSMETIQUE

Détails du projet

  • Architecte : DUBUISSON
  • Maîtrise d'ouvrage : CHARTRES METROPOLE
  • Programme : Commerce
  • Surface Globale : 300 m²
  • Surface façade : NC

" Rénovation d’un collège dans le centre historique de la Ville de Chartres, au pied de la cathédrale de Chartres. Ce projet, mené par l'agence Dubuisson Architecture, comprend des travaux neuf, de réhabilitation, et de démolition.

La Maison Internationale de la Cosmétique, a pour vocation d'être la vitrine de la Cosmetic Valley. Soutenu par Chartres Métropole, ce pôle de compétitivité regroupe des entreprises du secteur français de l'industrie de la parfumerie et de la cosmétique. Lieu de travail et de représentation dédié aux acteurs de la filière et aux partenaires internationaux, elle est également tournée vers le public afin de faire connaitre les domaines de compétences et les innovations dont elle est porteuse.

VS-A intervient aux cotés de l'agence SEARCH pour différents types de travaux :

  • Neuf.

Création d’une structure métallique supportant une canopée béton armé extrêmement fine, créant une mosaïque avec pavés de verres sur mesures intégrés laissant passer la lumière.
La canopée génère, dans la cour, un espace protégé multiusage nommé Cosmétopée, fermé par un vaste vitrage donnant sur l'espace végétalisé extérieur.
Pensée afin d'optimiser son confort d'utilisation tout au long de l'année, la dernière voûte de la canopée reste ouverte. Telle une pergola, elle offre un espace extérieur abrité en relation avec le jardin.

Création d’une serre tropicale vitrée entre deux des corps de bâtiments existants. Composée d'une monopente en double vitrage isolant sur une structure en acier, intégrant des protections solaires intérieures, cette serre vitrine est un élément majeur du site car elle symbolise l'association de la nature et de la cosmétique.

  • Rénovation.

VS-A intervient sur le remplacement des menuiseries extérieures existantes ainsi qu'à la rénovation de châssis vitrés datant du XVIIIe siècle, sur une demande de l'Architecte des Bâtiments de France. Les simples vitrages seront remplacés par des doubles vitrages isolants sous-vide afin de conserver et de restaurer les menuiseries bois existantes sans en modifier la largeur de feuillure."